Bâtiments intelligents et performance énergétique : guide pratique

performance énergétique

L’enjeu majeur afin de réduire les émissions de gaz à effet de serre et surtout la consommation d’énergie reste l’amélioration de la performance énergétique. De ce fait, la transition énergétique a particulièrement pour objectif d’optimiser cette performance énergétique au niveau des logements pour faire face aux conséquences du changement climatique qui menace l’humanité. 

Un bâtiment intelligent ou Smart building, c’est quoi ?

A travers l’exploitation des technologies liées au monde numérique, la solution Smart building ou bâtiment intelligent vise à répondre aux enjeux généraux de performance environnementale, de sécurité, de bien-être et également de confort. A cet effet, le principe consiste à intégrer des solutions actives et passives de gestion énergétique dans le but d’optimiser la consommation des utilisateurs du smart building. Par ailleurs, des équipements électriques dont le fonctionnement est à la fois automatisé et coordonné sont installés dans le bâtiment pour permettre la prévention des pannes, disposer de l’ergonomie et de la commodité, avoir une flexibilité énergétique, assurer l’optimisation et l’efficacité du système et faciliter la maintenance. Par conséquent, pour toutes les parties prenantes le smart building constitue une solution très avantageuse. Il permet notamment la simplification de la vie quotidienne des utilisateurs qui peuvent gérer les équipements de leur logement à distance. De plus, il apporte une optimisation de la consommation électrique. Puis, la gestion plus précise des flux d’énergie est devenue possible pour les responsables des réseaux de distribution. Durant les heures de pointe et tout au long de la journée, les consommations peuvent être limitées et départagées par les fournisseurs et les producteurs d’électricité. Pour plus d’informations, allez sur hxperience.com

Comment améliorer la performance énergétique d’un bâtiment ?

L’amélioration de la performance énergétique est devenue indispensable pour la planète. La quantité d’énergie consommée par une habitation chaque année est représentée par la performance énergétique. Plusieurs paramètres déterminent cette consommation d’énergie à savoir le mode de fonctionnement des équipements énergétiques, le type d’isolation et aussi la qualité de son bâti. Ainsi, il convient de comprendre le fonctionnement du bâtiment avant de choisir les solutions à mettre en place. Le manque d’efficacité énergétique d’un bâtiment est souvent dû à la surconsommation. Ainsi, il faut débuter par l’analyse des anomalies de consommation pour savoir s’il y a des problèmes d’équipements, de régulation, etc. Pour limiter les fuites de chaleur il est souvent nécessaire de passer par des travaux d’isolation des portes, des fenêtres, des murs et des combles. Ensuite, il convient d’installer des équipements adéquats comme des programmateurs de chauffage ou des thermostats d’ambiance dans un bâtiment intelligent. A part cela, il est également très intéressant de se tourner vers les énergies renouvelables. Cette option permet notamment de réduire nettement l’apport d’énergie extérieur en utilisant une partie de l’énergie nécessaire au bâtiment à partir d’une source interne sans frais d’exploitation. Par ailleurs, les énergies renouvelables jouent un rôle important dans la concrétisation d’une politique énergétique durable.

Quels sont les systèmes intégrés dans un smart building ?

Le meilleur moyen d’optimiser la performance énergétique d’un bâtiment neuf ou en rénovation consiste à la mise en place de systèmes intelligents de gestion et de régulation. Dans un Smart building, la centralisation des informations des vidéo-surveillances, du système de chauffage et de climatisation ainsi que des équipements électriques par exemple est assurée par la mise en place des systèmes de gestion technique du bâtiment (GTB). La GTB permet alors de faire des économies d’énergie et de diminuer la facture d’électricité, d’augmenter l’efficacité énergétique et d’améliorer nettement la qualité de vie et le confort des usagers du smart building. Par ailleurs, il existe de nombreux sous-systèmes pouvant servir au niveau d’un bâtiment intelligent. Le bâtiment peut par exemple disposer d’un système de production de chaleur, des compteurs intelligents, un système de raccordement au réseau, un système de production et d’intégration d’énergie renouvelable, etc.

Quelles solutions pour financer la rénovation d’une maison ancienne ?
Travaux d’isolation : pour un habitat moins énergivore