La géotechnique, une branche de l’ingénierie civil qui étudie les sols

géotechnique

Publié le : 04 mai 20225 mins de lecture

Une étude des sols aide à prévenir bien des sinistres. Dans le domaine de la construction individuelle, de l’élaboration d’ouvrages d’art ou de voirie sur le domaine public il est désormais indispensable de faire appel à un géotechnicien.

La geotechnique qu’est-ce que c’est ?

Cette science, en relation directe avec la construction d’ouvrages, traite de l’étude des sols au sens mécanique du terme. L’ingénierie géotechnique étudie donc l’interaction qui existe entre les sols et les structures destinées à être bâties. Elle a pour objectif principal les études de sols avant toute construction d’ouvrage. Cette étude géotechnique met en évidence des problèmes liés :

À la géologie

La géologie porte sur la nature des sols rencontrés. Analyser le type de sol va donc permettre d’évaluer la stabilité d’un talus naturel, d’un soutènement, d’une excavation souterraine, d’un tassement ou d’une rupture de fondation, d’un drainage.

En définissant les caractéristiques géologiques d’un terrain une étude des sols prévient les principaux risques et permet de garantir la pérennité d’un habitat individuel, d’un immeuble ou d’un ouvrage. Cette étude de la mécanique des sol, c’est-à-dire de leur résistance, va aider le maître d’ouvrage vers le choix du type de fondation le plus adapté au projet de construction.

Au niveau piézométrique

Les études de sols ont aussi pour objectif de mesurer la quantité d’eau présente dans le sol afin de déterminer la profondeur de la surface des nappes phréatiques.

Dans quels cas a-t-on besoin d’une étude géotechnique ?

Pour choisir le type de fondations préalables à une construction

Cette investigation d’ingénierie géotechnique est donc destinée à vérifier la faisabilité d’une construction d’ouvrage (pavillon, immeuble, voirie, ouvrages d’art…) afin d’en définir les fondations. En effet, La nature du terrain va déterminer en grande partie le type de fondations à utiliser. Pour une construction d’habitation, en fonction du résultat de l’étude, il sera par exemple procédé à :

  • Des fondations directes ou superficielles en béton non armé lorsque le terrain ne présente pas de risque particulier. Ce type de fondation représente la méthode la plus utilisée.
  • Des fondations sur semelles qui diffèrent des fondations directes car elles sont en béton armé, plus solide.
  • Des fondations sur pieux vissés ou forés dans le sol. Ce procédé est utilisé lorsque le sol d’assise est trop profond. C’est notamment le cas sur un terrain marécageux ou lorsque de la terre a été rapportée.
  • La pose d’un radier. Il s’agit d’une dalle flottante indispensable pour pallier à un terrain gorgé d’eau.

En ce qui concerne la voire, le résultat de l’étude va déterminer le type de revêtement à utiliser et son épaisseur.

Pour comprendre les causes d’un sinistre

L’ingénierie géotechnique traite aussi des phénomènes de mouvement de sol et de la résistance mécanique d’un terrain pouvant apparaître soudainement. Il peut s’agir d’un affaissement ou d’un glissement de terrain, d’une déformation telle qu’un tassement sous une charge. La nécessité d’une analyse géotechnique intervient de ce fait dans le cadre d’un diagnostic suite à un sinistre sur un ouvrage.

Etude géotechnique : ce que dit la loi

Cette étude a été rendue obligatoire par la loi d’évolution du logement, de l’aménagement et du numérique (ELAN) du 23 novembre 2018. Depuis le 1er octobre 2020, tout vendeur est tenu de fournir une étude de sol géotechnique pour vendre un terrain non bâti constructible. Près de 30 000 maisons individuelles auraient auparavant été construites chaque année sur des sols argileux sans fondations adéquates. Cette étude obligatoire permet donc à l’acheteur d’être informé d’un risque potentiel. Elle informe également le constructeur de l’état du sol afin de l’alerter sur la nécessité de proposer des solutions techniques adaptées.


Composter facilement en appartement avec le lombricomposteur d’intérieur
15 plantes médicinales à mettre dans son jardin pour se soigner

Plan du site