En quoi consiste la théorie de la décroissance ?

Publié le : 10 avril 20204 mins de lecture

La théorie de la décroissance est un ensemble d’idée politique, économique et sociale nouvelle contredisant le progrès économique. Celle-ci vise la réduction régulière de la quantité des biens et services produits. Une théorie beaucoup plus prévoyante face à diverses  expositions de risque tels la crise économique, environnementale, écologique, sociale, … Elle se souci également du bien-être commun ainsi que le développement durable. Une telle idée fut apparue pour la première en l’année 1968 et en l’année 1970 elle fut utilisée pour critiquer les enjeux et limites du développement économique lié au capitalisme.

Fondement de la théorie de décroissance

Etant donné la probabilité d’un épuisement des ressources naturelles dans un futur proche. Etant donné la survenance fréquente de diverses catastrophes naturelles (changement climatique, ouragan, sècheresse, les feux forestiers, la famine, les inégalités sociales,…), les crises économiques. Conscient des effets négatifs globaux occasionnés par l’usage à l’excès du système économique capitaliste. Conscient de la flambée de la croissance démographique et industrielle du au capitalisme. Optant pour une productivité et consommation équitables pour un bien-être commun.  De la vient l’idée politique, économique, environnemental, écologique  et sociale nouvelle pouvant sécuriser l’avenir de l’humanité et de la planète. Les décroissants proposent la théorie de la décroissance à titre de  solution idéale pour y remédier. Ceci étant car le capitalisme est le système économique palpable qui nuit au développement durable. Si le monde actuel veule atteindre le bien-être commun, il faudrait concilier le développement durable et la décroissance.

Distinction entre la théorie de la décroissance et celle de la croissance économique

La théorie de la décroissance est beaucoup plus soutenable que celle de croissance économique si l’on veut opter pour un développement durable et serein. Celle-ci se soucie peu de l’économie par rapport au développement commun. Un développement commun qui tient compte du progrès humain, environnemental et social. Alors que la théorie de croissance économique est beaucoup plus capitaliste, individualiste et moins prévoyante au devenir de la planète.

Mise en œuvre de ladite théorie ?

La théorie de la décroissance peut servir de véritable concept et levier du développement serein. Pour ce faire, il faut tout d’abord optimiser et orienter les politiques publiques pour des objectifs communs. Ensuite, il requiert de concilier le domaine économique avec celui social, humain, écologique et environnemental. De plus, du point de vue économique, il faut travailler ensemble pour réduire les inégalités tout en gardant un PIB stable. Ce qui sous-entend que chacun doit se voir limiter ses pouvoirs d’achat sans pour autant les perdre. Chacun doit  limiter ses capacités en matière de production et consommation pour sécuriser la planète et pour limiter les impacts environnementaux, économiques, sociaux et psychologiques. De même, il faut éliminer les indicateurs  néfastes pour la population. Et il faut promouvoir la limitation des subventions liées aux entreprises polluantes et la mise en œuvre de la fiscalité verte et opter pour un revenu global de base. Aussi, s’agissant du côté environnemental, la limitation des subventions liées aux entreprises polluantes peuvent influer sur les catastrophes naturelles fréquentes et récurrentes.

La décroissance : un impératif écologique ?
Au quotidien, commet peut-on devenir un décroissant ?

Plan du site